Agir ensemble pour l'innovation alimentaire
  • Actualités

DAIMS : un projet pour traquer la fraude alimentaire

  • Modifié le 22/04/2020
DAIMS : un projet pour traquer la fraude alimentaire

DAIMS : un projet pour traquer la fraude alimentaire

 

Les scandales récents comme la contamination des œufs aux Fipronil, celui de la viande de cheval dans les lasagnes ou du bœuf aux hormones mettent en évidence la nécessité de développer des technologies et des méthodes d’analyses rapides voire directement applicables au sein de l’entreprise. Le projet DAIMS porté par Yann Guitton et mené par Gabriel Gaiffe au sein du LABERCA (Laboratoire d’Étude des Résidus et Contaminants dans les Aliments) s’inscrit dans ce contexte de la lutte contre la fraude alimentaire.

Après une licence en chimie et un master spécialisé dans l’analyse chimique au sein de l’université de Lorraine, Gabriel s’est dirigé vers un doctorat. Son travail de thèse a porté sur la caractérisation globale de composés explosif et a été effectué entre l’université de la Sorbonne et le CEA. Lors de son doctorat, Gabriel a mis en place une méthode d’analyse globale non ciblée utilisant la spectrométrie de masse, c’est-à-dire qu’au lieu de caractériser et d’identifier chaque composant d’un échantillon (ce qui demande le plus souvent de longues étapes d’extractions et de purification), il s’est intéressé plutôt à caractériser le profil de l’ensemble des composants. Ainsi en comparant, le profil de l’échantillon au profil de substances connues il est possible de procéder à son identification. Ainsi spécialisé et passionné de spectrométrie de masse (Gabriel fait partie du club jeune de la Société Française de Spectrométrie de Masse en tant que trésorier) et spécialisé en analyse globale non ciblée, Gabriel a intégré en tant que post doc le projet DAIMS.

Le projet DAIMS vise à tester et valider deux technologies REIMS (Rapid Evaporative Ionization Mass Spectrometry) et ASAP (Atmospheric Solid Analysis Probe), permettant de détecter la fraude alimentaire (utilisation de substances interdites lors de l’élevage des animaux, ajout ou substitution de produits non déclarés sur l’étiquetage…). Les technologies éprouvées au sein de ce projet s’appuient sur la spectrométrie de masse couplée à une technologie permettant d’analyser l’échantillon avec le moins de préparation possible :

-          REIMS : est basée sur un prélèvement grâce à un scalpel électrique produisant des fumées directement analysées.

-          ASAP : est basée sur l’utilisation de capillaires en verre permettant de réaliser un frottis directement analysable.

D’où un gain de temps très important. Afin d’éprouver les deux technologies, celles-ci sont testées sur un même jeu d’échantillon au sein du LABERCA mais aussi au sein d’un laboratoire de l’université de Ghent en Belgique. Il est ainsi possible de déterminer différents paramètres, notamment la variabilité interopérateur et la reproductibilité de la technologie: obtient-on les mêmes résultats selon que le prélèvement est réalisé par un opérateur A ou B ? Les résultats obtenus sur les mêmes échantillons à Ghent et au LABERCA sont-ils identiques ? Cette collaboration franco-belge a aussi enrichi le projet DAIMS en permettant l’utilisation d’autres technologies.

Les résultats obtenus sont très encourageants et permettent d’envisager une prochaine utilisation de ces technologies au sein des entreprises agroalimentaires. Mais avant d’être validées ces technologies devront être éprouvées par un plus grand nombre de laboratoires. Gabriel et Yann font donc partie d’un réseau de partenaires européens destiné notamment à organiser ces essais entre laboratoires.

Pour en savoir plus :

LABERCA : https://www.laberca.org/accueil-laberca/  / Contact : yann.guitton@oniris-nantes.fr


outils

  • Agrobiotis

    L’annuaire national des partenaires et fournisseurs de l'agroalimentaire

  • Le guide des compétences

    Recensement exhaustif de la diversité des compétences ligériennes : laboratoires et équipes de recherche, plateformes régionales d’innovation, centres techniques…

  • Le calendrier des stages

    Pour identifier les disponibilités de vos futurs stagiaires.

  • Le Guide des formations

    Les formations liées à la filière alimentaire en Pays de la Loire

  • La Fusée

    Entreprises, propulsez vos idées grâce aux étudiants

Actualités

  • 3ème AAP

    [Cap Aliment] Webinaires "Alimentation et Santé", les 3 et 10 septembre 2020 de 10h à 12h30

    Modifié le 31 août 2020

  • FOOD4sight 2020

    [Cap Aliment] Report FOOD4sight, l'innovation en immersion, au mardi 30 mars 2021 à Nantes

    Modifié le 24 juillet 2020

  • Solutions emploi

    Multidiffusez gratuitement vos offres de "contrat saisonnier" avec Solutions emplois

    Modifié le 08 juillet 2020

  • Les outils web de Cap Aliment

    Les outils web de Cap Aliment pour booster vos innovations !

    Modifié le 26 juin 2020

  • Region des Pays de la Loire

    Appels à projets - Aide Régionale à l’Investissement en faveur de la transformation et la commercialisation des produits agricoles par les industries Agro-Alimentaires (ARIAA)

    Modifié le 02 juin 2020

Agenda

  • 03 sept. 2020

    Webinaire Cap Aliment : Optimisez l’impact de vos aliments sur la santé des consommateurs - 1ère partie

  • 10 sept. 2020

    Webinaire Cap Aliment : Optimisez l’impact de vos aliments sur la santé des consommateurs - 2ème partie

  • 29>01 oct. 2020

    CFIA à Rennes

  • 04 nov. 2020

    Commission R&D - Cap Aliment

  • 18>19 nov. 2020

    Journées Aliments Santé à La Rochelle

5 bonnes raisons d’adhérer à Cap Aliment

    • Témoignage 2
    • Cap aliment est le lieu de rencontre indispensable de l’agroalimentaire régional complémentaire des actions d’un pôle de recherche de filière comme Tecaliman

      Fabrice PUTIER - Directeur/Managing Director de Tecaliman
    •  Je souhaite adhérer
    • Témoignage 3
    • La connaissance mutuelle des acteurs industriels et académiques est un gage de réussite de leurs nouveaux partenariats et Cap Aliment y contribue.

      Jean-Luc Courthaudon - Professeur de Biochimie et sciences des aliments à l'Université d'Angers
    •  Je souhaite adhérer